La méthode Montessori : l’éducation de demain

Chaque enfant que l’on éduque bien est un Homme qu’on gagne dit-on.  La pédagogie Montessori vous aide à accomplir cette noble tâche. Vous aidez à développer certaines vertus distinctes de leader chez votre enfant dès le plus jeune-âge, la solution est toute trouvée.

Mais en quoi consiste réellement cette pédagogie qui fait de plus en plus parler d’elle ? Et comment l’appliquer ? C’est dans cette optique, que nous aborderons différents points clés de cette célèbre pédagogie connu pour son utilisation dans la chambre des enfants et particulièrement avec le lit Montessori.

La méthode Montessori : A sa découverte et origine

La pédagogie a été créée par madame Maria Montessori. Née à Rome en 1870, elle est devenue l’une des premières femmes diplômées de médecine dans son pays. Après avoir travaillé deux années dans une clinique psychiatrique en compagnie d’enfants déficients, elle s’est aperçue que ces jeunes n’étaient pas correctement encadrés. Le manque d’activité et la façon de faire de l’époque, ne permettait pas à ces enfants d’accéder à un apprentissage adapté à leur difficulté.

Après s’être intéressée à ce problème, elle prit l’initiative de les aider en dédiant tout son temps au fondement de sa pédagogie. Plus tard, elle s’intéressera au développement et à l’éducation d’enfants sans handicaps.  Elle crée ainsi la première école consacrée aux enfants dans l’alignement de sa pédagogie.

Cette pédagogie a pour but d’aider l’enfant dans sa phase d’apprentissage. Elle ne consiste ni à une punition, ni de forcer l’enfant à suivre une démarche totalitaire. Pour Maria Montessori, contrôler ou avoir la main mise sur chaque geste, chaque action de l’enfant, c’est comme l’embrigader, mettre un frein à son réel épanouissement.

Il faut favoriser l’environnement dans lequel il grandit mais aussi veiller à sa liberté pour lui permettre de développer ses compétences. Cette méthode Montessori facilite l’éducation et le bon développement des enfants handicapés, mais aussi des autres en difficultés.

Les enfants s’adaptent à différentes phases d’apprentissages au cours de leur vie : le langage, l’ordre, la coordination des mouvements, le comportement social, le raffinement des sens et la compréhension des petits objets.

Elle répond aux périodes dites sensibles chez l’enfant ; période stratégique où il est pleinement dans son potentiel et en mesure de développer une compétence donnée. Grâce à la pédagogie Montessori, l’enfant s’épanoui naturellement et apprend plus facilement à développer ses différentes phases.

Les objectifs de la pédagogie

Le docteur Montessori pensait que l’éducation ne doit pas être l’idée d’interagir avec l’enfant en lui imposant des principes mais plutôt de l’accompagner dans son apprentissage en répondant à ses besoins du moment.

L’éducateur ou le parent doit jouer le rôle de guide et non de celui qui dicte les règles. Chaque être doit s’auto-éduquer. Cultiver le désir propre et avoir soif d’apprendre dès la prime enfance, tels sont les buts de sa méthode.

Pour Maria, l’enfant déjà tout petit doit commencer par apprendre de lui-même. Il faut qu’il apprenne à se connaitre ; connaitre ses potentialités et ses limites. Cette pédagogie vise à développer la concentration, la confiance, la curiosité, l’autonomie, le désir, l’estime de soi et le plaisir d’apprendre.

Maria Montessori l’a compris et elle avait pour dessein d’éduquer à la paix. Elle pensait qu’un enfant qui assouvit sa curiosité sur le plan intellectuel et manuel, se forgeait une personnalité qui l’amenait à trouver une paix intérieure. Les parents et éducateurs doivent quant à eux libérer l’enfant de toute contrainte et lui accorder toute leur confiance. Ils doivent voir en l’enfant un leader né, un compétiteur avec un esprit d’équipe hors-pair.

L’enfant qui est indépendant pourra mener l’activité de son choix et évoluera avec son propre rythme. Il s’auto-éduquera et à la longue développera l’estime de soi et le leadership.

Les différents principes de la méthode Montessori

Chaque aide inutile est un frein, un obstacle au développement normal de l’enfant. Chaque enfant est spécial. Comme une sorte de complémentarité entre la vie et la mort, la pauvreté et la richesse, les difficultés font partie de l’individu. S’il n’y avait pas de difficultés, comment allons-nous savourer la réussite ou le succès ?

Les difficultés forgent le caractère et l’esprit de l’enfant. Elles lui rappellent le goût de la réussite. Chaque enfant a une marque identitaire unique et chacun aura son lot quotidien de souffrances et de difficultés. Les parents sont cette ligne qui permet à l’enfant de ne pas outrepasser la liberté à lui accorder. Ce sont encore eux qui peuvent booster le potentiel de leur petit.

Voilà autour de quoi repose la philosophie de Maria. La méthode Montessori repose sur des principes essentiels. Elle les a répartis en six (6) principes fondamentaux :

Le libre arbitre :

Le libre-arbitre n’est pas synonyme de laisser l’enfant faire ce qu’il veut comme il veut à tout bout de champs. Mais lui créer une atmosphère, un espace, un environnement où il peut s’auto-éduquer. Il doit être libre de ses choix ; pas de choix ou de décision imposée.

Il doit être apte à s’autogérer sans aucune contrainte dans les limites de ses droits tant que l’ambiance de travail est respectée.

Les règles sont énoncées et la liberté est accordée à l’enfant de procéder comme il l’entend et selon la durée qui lui convient. Il faudra toutefois souligner que ce principe n’influe en rien sur le rôle et l’autorité qu’incarne l’enseignant ou les parents. Le rapport entre l’enseignant et l’élève représente un pilier important dans la méthode Montessori.

Le respect du rythme de son apprentissage :

Le rythme de travail est propre à chaque enfant. Que le petit prenne tout son temps devant une activité ou qu’il fasse preuve de tact pour enchainer activité sur activité le plus important s’est de ne pas vouloir lui imposer un rythme.

Il ne sert à rien de vouloir booster le savoir-faire d’un enfant et l’amener à brûler les étapes. Il faut juste lui laisser du temps et l’envie d’apprendre par lui-même, lui donnant l’envie de concentrer son énergie sur ce qu’il fait, d’essayer et de recommencer encore et encore jusqu’à y arriver. C’est dans la répétition des tâches et des actions que l’enfant va se parfaire. Promouvoir son autonomie, son savoir-faire et respecter son rythme de travail est une chance que chaque enfant mérite.

Dans la classe d’une école Montessori, le fait de respecter le rythme de développement de chacun amène les enfants vifs d’esprit d’évoluer, d’avancer sans attendre ceux qui ont un rythme plus lent. Ses derniers ne s’ennuient guère. Rappelons quand même que lorsque l’enfant répète les mêmes gestes, son esprit s’adapte et l’enfant appréhende mieux grâce au matériel et l’expérimentation répétitive qu’il a menée.

L’auto discipline :

Elle a un lien étroit avec la précédente notion. L’enfant qui fait ses propres choix apprend à devenir responsable. En tant que tel, il doit en assumer les conséquences. Il n’a pas besoin d’un adulte pour atteindre son objectif.

La méthode Montessori s’appuie sur l’esprit, la façon de faire, la logique, tout ce qui est entré en ligne de compte pour la réalisation du travail.

Selon la pédagogie, le résultat importe peu. C’est plutôt tout ce qui a précédé le résultat qui importe.  Ce n’est pas l’objectif qui compte mais l’apprentissage. Il faut que l’enfant, de part l’activité qu’il fait, puisse s’auto contrôler et s’auto évaluer.

S’il se rend compte de ses propres erreurs seul, il les comprendra bien plus facilement. L’auto discipline va de concert avec la liberté. Bien que les racines du succès soient douces, celles de l’échec permettent d’avoir des expériences et d’en sortir plus grand.

L’auto discipline forme. C’est à travers celle-ci que l’enfant se construit sa propre intelligence en s’appropriant les concepts et procédés de façon personnelle.

Agir indirectement sur l’enfant grâce à son environnement :

Il faudra être l’exemple et le modèle parfait qu’on voudrait qu’il incarne. L’enfant qui apprend sans cesse grâce à son environnement, assimile et imite tout ce qu’il voit et ce qu’il entend.

Une bonne façon de faire comprendre une situation à l’enfant est d’interagir sur son environnement au lieu de lui faire face directement. Deux cas pratique de la vie courante :

  • Au lieu de forcer votre petit à se coucher dans son lit, donnez-lui l’opportunité d’aller se coucher seul comme grand, en installant un lit au sol dans une chambre Montessori.
  • Si votre enfant parle trop fort et que vous aimeriez qu’il baisse d’un ton, au lieu de le gronder essayez de lui parler tout bas pour que le petit comprenne.

Favoriser l’autonomie de l’enfant :

La capacité d’agir par soi-même dès le plus jeune âge le prépare aux difficultés de la vie. Elle lui permet d’atteindre une certaine maturité et une ouverture d’esprit. L’autonomie est un pas vers le succès de tout apprentissage. L’enfant qui prend l’initiative de faire une activité tout seul est à encourager.

Quand le petit atteint ses objectifs sans l’aide de personne, sa confiance et son estime en soi se renforcent. La méthode Montessori priorise, encourage et renforce cette envie que les enfants ont de toujours vouloir répéter seuls une activité qu’il ont déjà faite avec un adulte.

L’adulte ; observateur et accompagnateur pour l’enfant :

L’adulte est érigé en modèle. Aussi vrai que les enfants apprennent de leur environnement ; il faut rappeler qu’ils apprennent surtout des personnes qui s’y trouvent. Mais ce n’est pas pour autant que l’adulte doit toujours montrer devant l’enfant que son bon côté ou qu’il est un être parfait.

Les défauts indispensables en tout humain et c’est de là même que vient l’essence de l’Homme. L’erreur forge et forme. C’est de cela même que l’enfant développera un mental de fer. Il faut qu’il tire des leçons de vous ; que vous soyez son mentor sur la route de la vie et non une embarcation car vous ne serez pas toujours à ses côtés. Soyez près de lui quand votre présence devient indispensable.

Quand l’enfant s’en sort, pas besoin de venir à son secours. Laissez-le atteindre son plein potentiel. Soyez juste spectateur car ce serait une grossière erreur de proposer votre aide alors qu’avec un peu de détermination et de courage, il peut en venir à bout.

L’adulte doit savoir à quel moment stratégique sa présence est indispensable et quand il doit s’éclipser. Laisser la voie libre à l’enfant qui se construit et s’abstenir d’intervenir le moins est le plus grand cadeau qu’un adulte peut offrir à un enfant en pleine croissance.

L’esprit absorbant et les périodes sensibles de l’enfant 

Il faut tenir compte des périodes sensibles de l’enfant selon la pédagogie Montessori. L’’esprit absorbant est cette propriété psychique essentielle qui distingue l’intelligence de l’enfant au regard de celle de l’adulte. De la naissance jusqu’à l’âge de 6 et 7 ans, il possède la capacité de capter, d’absorber tout ce qui se passe ou se produit autour de lui de façon désintéressée.

Ce n’est pas que cette faculté est alternative ; elle est continuelle sans aucune interruption. Elle ne nécessite aucun effort du petit. Ce sont toutes ses informations absorbées au fil du temps qui forment l’intelligence de celui qu’il est appelé à devenir. L’esprit de l’enfant ne se limite pas seulement à l’apprentissage du langage. Il l’oriente vers l’assimilation de toutes les aptitudes nécessaires à ses besoins quotidiens et il le fait de façon inconsciente.

De la naissance à 3 ans

 Dans les premières années de sa vie, ce petit être qui vient de voir le jour, assimile instinctivement ce qui constitue son environnement. C’est le début d’une première vie. Il s’adapte à ce nouveau monde qui lui était inconnu jusque-là. Il doit puiser de tout ce qui se fait pour s’adapter à ce nouvel univers. L’enfant doit se façonner, se construire avec une personnalité à part entière pour s’intégrer avec ce monde dans lequel il vit.

De 3 à 6 ans

L’enfant devient un vrai explorateur sensoriel. Aux aguets, ses organes de sens captent tout. Déjà là, l’intelligence est déjà formée mais aussi toutes ses facultés psychiques. Il se modèle grâce à l’environnement qui l’entoure et se façonne à son image.

La manipulation du matériel Montessori l’aide à atteindre sa pleine autonomie, sa confiance et estime de soi. L’enfant s’oriente par rapport à quelle activité il lui faut pour s’auto former, s’accroitre et pour atteindre une certaine maturité. Il a la maitrise de ses gestes et de sa concentration. Il continuera à développer l’esprit absorbant mais pas de façon si graduelle qu’au départ.

Les périodes sensibles

Selon les observations de Maria Montessori, ces périodes sont passagères avec des caractéristiques propres à elle. C’est une forme de cycle qui vient avec ses effets et se caractérisent par des activités sensorielles du moment. Au cours de cette période tous les sens de l’enfant sont éveillés et décuplés.

Rappelons que les effets de ses périodes ne sont pas permanents et qu’elles visent juste à former ou permettre l’expérience personnelle à l’enfant. L’environnement doit l’aider dans sa quête à la réponse de l’activité du moment. Six périodes sensibles ont été distingué et mérite d’être cité.

  • Période sensible de l’ordre -0 à 6 ans
  • Période sensible du langage -2 mois à 6 ans
  • Période sensible de la coordination des mouvements -1 an à 4 ans
  • Période sensible de raffinement sensoriel, les cinq sens -18 mois à 6 ans
  • Période sensible de comportement social – 2 ans et demi à 6 ans
  • Période sensible des petits objets -à 2 ans

Les bienfaits de la méthode Montessori sur l’enfant

La pédagogie Montessori a des avantages multiples, elle permet à l’enfant de développer plus d’aptitudes, entre autres :

  • L’enfant gagne grandement en autonomie
  • Renforcement de sa confiance et de son estime de soi
  • Amélioration de sa concentration
  • L’enfant a naturellement plus de motivation pour ses activités
  • Favorise son épanouissement
  • Meilleure organisation
  • Lui apporte des bases solides et de qualité pour son apprentissage en classe supérieure
  • Il apprend l’autodiscipline
  • Facilite la communication avec les autres enfants et lui apprend l’entraide, le partage
  • Façonne son esprit créatif
  • L’enfant gagne en responsabilité

Conclusion

A chaque enfant, une méthode Montessori adaptée. Encourager l’autonomie, le libre-arbitre, l’auto discipline doit être l’objectif de chaque parent. Ces méthodes et valeurs ont suscité nombres d’admirations auprès de nombreuses personnes dont le souci est le bien être éducatif de leur progéniture. Son intention est d’adapter à chaque enfant quel qu’il soit, une méthodologie d’apprentissage universel.

Nous terminerons en affirmant que pour tirer le meilleur d’un enfant, il faut juste lui donner la place qu’il lui faut et le respect qui lui est le sien. Grâce à ce respect, il développera les qualités d’un enfant imbu à toute épreuve.

Les meilleurs livres sur la pédagogie Montessori

L'esprit absorbant de l'enfant - pédagogie Montessori

12 d'occasion à partir de 15,16€
Livraison gratuite
Date de la dernière mise à jour:16 février 2019 22 h 07 min
in stock

Montessori de la naissance à 3 ans: Apprends-moi à être moi-même.

9 d'occasion à partir de 16,90€
Livraison gratuite
Date de la dernière mise à jour:16 février 2019 22 h 07 min
in stock

60 activités Montessori pour mon bébé

14 d'occasion à partir de 8,96€
Livraison gratuite
Date de la dernière mise à jour:16 février 2019 22 h 07 min
in stock

100 activités d'éveil Montessori - Dès 18 mois

10 d'occasion à partir de 8,96€
Livraison gratuite
Date de la dernière mise à jour:16 février 2019 22 h 07 min
in stock

Le manuel pratique de la méthode Montessori: Inédit en français, édition historique

8 d'occasion à partir de 14,32€
Livraison gratuite
Date de la dernière mise à jour:16 février 2019 22 h 07 min
in stock

Eduquer sans punir: Apprendre l'autodiscipline aux enfants - pédagogie Montessori

12 d'occasion à partir de 2,91€
Livraison gratuite
Date de la dernière mise à jour:16 février 2019 22 h 07 min
in stock

L'enfant est l'avenir de l'homme: La formation de Londres, 1946

10 d'occasion à partir de 16,52€
Livraison gratuite
Date de la dernière mise à jour:16 février 2019 22 h 07 min
in stock

L'Enfant: Nouvelle édition

7 d'occasion à partir de 13,42€
Livraison gratuite
Date de la dernière mise à jour:16 février 2019 22 h 07 min
in stock

Sources :

https://www.marieclaire.fr/la-methode-montessori-ou-l-education-sensorielle-de-l-enfant,1228614.asp

https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9dagogie_Montessori

Facebook Commentaire